Good Luck Algeria : bleu-blanc-rouge-vert

Good Luck Algeria

Un « feel good movie » ou « film qui fait du bien » tiré d’un fait réel, et qui fait glisser le sujet de la bi-nationalité sur une piste verte.

Good Luck Algeria c’est l’histoire, inspirée de la réalité, d’un ingénieur grenoblois qui va sauver sa fabrique de skis en participant aux J.O. sous les couleurs de la nationalité de son père. Un rôle idéal pour Vincent Lindon mais qui échoit à Samy Bouajila. C’est plus qu’un détail, cette différence de carnation, Bouajila joue un bi-national franco-algérien, cette espèce dont les médias parlent beaucoup en ce moment. L’auteur-réalisateur Farid Bentoumi qui adapte la vie de son frère, évacue ce qui aurait pu être un conflit axial, l’identité franco-algérienne, notamment lors d’un échange avec Chiara Mastroianni. L’actrice « effacée » derrière son rôle d’architecte enceinte, resurgit en fille de Marcello Mastroianni et Catherine Deneuve, une bi-nationale célèbre.

Le héros ne parle pas arabe et n’a pas mis les pieds au « bled » depuis 15 ans. Il est prêt à tout pour sauver sa boite et ses salariés. Le film est aussi improbable (à produire) que la réalité qui l’a modelé. C’est une récompense pour le spectateur de voir des images  si rares d’Alger. Le reste du film « pour des questions de sécurité » explique le réalisateur, est tourné au Maroc – et en Autriche pour une neige plus réaliste sans doute. Frank Gastambide joue une partition plus en émotion cette fois, en sparring partner d’un Samy Bouajila qui porte l’histoire sur ses épaules et jusque dans ses yeux. Le public (la projection avait lieu au cinéma L’Etoile de La Courneuve sous le patronage de l’association Talents Urbains qui fit connaître le premier court-métrage de Bentoumi) a salué lé débat post-projection par des youyous, et des collégiens ont posé des questions hilarantes, ou inquiétantes selon leur niveau de lecture de l’image. Nos remerciements vont à L’Etoile à La Courneuve.

Good Luck Algeria un film de Farid Bentoumi et Noé Debré, Gaëlle Macé. Interprétation : Samy Bouajila, Chiara Mastroianni, Frank Gastambide. Photographie : Isabelle Dumas. Musique : Robin Foster. France, 2015. Sortie française le 30 mars 2016.

Post Your Thoughts

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.