Rocket Man : l’homme qui tombe biopic

Dans ses grandes heures, Elton John s’est pas mal envoyé en l’air.

Dans ses grandes heures, Elton John s’est pas mal envoyé en l’air. C’est lui qui le dit, et ce n’est pas une métaphore. Drogues et sexe, c’est le cocktail qui compose Rocket Man (“L’homme-fusée”), le biopic qui sort là en 2019, mais aussi la chanson de 1972. Le croyait-on. Le parolier fétiche d’Elton John, Bernie Taupin, raconte le côté pile de la superstar : la solitude, ou l’exil intérieur dont on ne saura pas s’il est le thème du film de 2019 car nous ne le verrons pas immédiatement pour x raisons. Après avoir été repris par Kate Bush, Rocket Man est re-interprété visuellement par Majid Adin, un réalisateur iranien passé des camps de Calais à une boîte de prod. londonienne. Une touchante actualisation de l’idée d’homme-fusée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.