L’ubérisation des pubards c’est maintenant

userfarm

Capture d’écran du site Userfarm.

Les sites de crowdsourcing se multiplient et s’attaquent cette fois aux créatifs et aux publicitaires.

Userfarm est une de ces nombreuses plateformes dont le principe repose sur le crowdsourcing. L’idée est des rassembler une bonne quantité de créatifs (graphistes, photographes, rédacteurs, illustrateurs, publicitaires) et de les faire travailler pour rien sur une même campagne. Seul le projet choisi est retenu, les autres peuvent aller se rhabiller ou user leur force de travail sur d’autres sites. Pour l’annonceur, les coûts sont réduits jusqu’à 50 %, une misère pour le ou les créatifs. Userfarm, et ses nombreux avatars tel Creads, promettent des services de « qualité » et « un tremplin pour les créatifs », tout cela sous le terme le plus dangereux du web 2.0 : le « participatif ». L’ère du uber-dentiste n’est plus très loin.

Post Your Thoughts