Car ce qui nous intéresse présentement, ce sont ses clips, en particulier quatre d’entre eux. Le premier c’est « A.I.A.I. » qui semble être un hommage à la VHS, tourné avec un camescope d’époque. Le second c’est « Shoot the breeze », tourné avec quatre téléphones portables, dispositif à la fois simple et complexe. Il y a aussi « Cazillas » filmé en caméra subjective façon GoPro. Et enfin, le plus sophistiqué du lot, c’est « Cusbo », qui repend des éléments graphiques de la culture pop en les mélangeant à l’imagerie 3D des années 90 qu’on dirait issue des fameuses « démos », sujet sur lequel nous reviendrons très bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *