Rester vivant, et dans la bonne humeur

Vu et primé au Festival d’animation d’Annecy 2013, Dumb ways to die prend trois bonnes minutes pour montrer au public tout un tas de façons idiotes de mourir.

Vu et primé au Festival d’animation d’Annecy 2013, Dumb ways to die prend trois bonnes minutes pour montrer au public tout un tas de façons idiotes de mourir. Infime partie d’une campagne de communication plus large créée par l’agence McCann de Melbourne (c’est en Australie), ce spot qui a déjà fait le tour du web en 2012 est censé aider à changer les comportements des usagers des trains australiens. La pub virale ne sert donc pas qu’à transformer le public en machine à consommer. Celle-ci fait appel à une technique de manipulation mentale courante : la dissonance cognitive. Des petits personnages enfantins sur une musique guillerette perdent la vie dans des accidents plus bêtes les uns que les autres : mais ça le fait bien, puisqu’ils continuent à chanter. Alors ça dissone et ça cogne dans ta tête, le message est retenu bien plus rapidement et plus efficacement qu’avec une mise en scène morbide sur une musique morbide. Réalisation et animation de Julian Frost pour McCann Melbourne.