Dujardin in « Les jeunes de Paris » by France3 kawabunga

Le déclin de la France ? Jean Dujardin ne connaît pas. L’acteur d’origine reuilloise continue son ascension dans le cœur du public américain en s’illustrant dans un sketch du Saturday Night Live.

Accumuler les statuettes c’est une chose, signe que les professionnels de la profession ont adoubé le film The Artist et son interprète. Mais se faire connaître et aimer du public américain, c’en est une autre. La presse a dit de Dujardin qu’il était le George Clooney français, quoi d’autre ? Il est surtout en train de devenir Jean Dujardin. Samedi dernier, les américains ont pu le voir dans le fameux Saturday Night Live (SNL). Ce classique de la télévision, 40 ans d’antenne, a lancé la carrière de la moitié des humoristes américains parmi lesquels Dan Akroyd, James Belushi, Eddy Murphy, Tina Fey, Will Ferrel, Bill Murray… C’est dire l’importance de l’émission dans l’histoire du divertissement ricain. C’est un peu comme si Les Nuls l’émission – qui est entièrement inspirée du SNL – avait duré 20 ans de plus.

« France 3 la télévision kawabunga ! »

Cette parodie de Plus belle la vie et de The Artist, intitulée « Les jeunes de Paris », nous montre un Dujardin incroyablement à l’aise. Lever un sourcil et faire des claquettes au milieu d’acteurs et danseurs américains, on dirait qu’il a fait ça toute sa vie. Et alors que le sketch commence par moquer le côté snob et arty des parisiens on constate ensuite que le reuillois a plutôt une bonne image à l’étranger. C’est un peu comme disait OSS-Dujardin à la fin de sa première aventure : les Français sont appréciés partout, à condition qu’ils y mettent un peu du leur.