Raconter une histoire à 360°, c’est chaud

Avec les premières expériences de documentaires ou de fictions en 360°, on se demande à nouveau : « où poser la caméra ? », mais cette fois c’est le spectateur qui décide de ce « cadre » hérité de l’oeil humain.