Tous les spectateurs se rappellent de l’assemblage de lettres, de chiffres et autres signes qui figurent la réalité de l’intelligence artificielle qui donne son nom au long-métrage. Des fous ont eu l’idée d’encoder le film en texte (ou caractères ASCII), de sorte qu’un visionnage donne l’impression d’avoir vraiment avalé la pilule rouge (ou plutôt verte). Une expérience visuelle disponible en téléchargement, illégal forcément, depuis une dizaine d’années, ce qui en ferait un des torrents les plus vieux du web.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *