C’est juste un tour en ville de quelques minutes vu à travers des lunettes (ou un casque) de réalité augmentée, comme l’actuel Hololens de Microsoft : la vision est « augmentée » par l’affichage (sur des lunettes) d’informations et d’images superposées à la réalité. Et comme dans nos portables déjà dépassés à peine achetés, cette vision pullule de publicités, de notifications et de bugs. Ce futur on fonce droit dedans, et on se demande si on pourra un jour renoncer à l’usage de tous ces outils qui finalement diminuent notre perception de la réalité plus qu’elles ne l’augmentent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *