Qu’est-ce que c’est « reboot » ?

L'équipe 2016 du reboot de Ghostbusters 1984.

L’équipe 2016 du reboot de Ghostbusters 1984.

Le reboot c’est un film qui reprend les mêmes personnages ou idées d’un long-métrage à succès et relativement ancien pour les adapter au public d’une nouvelle génération. En général l’entreprise se solde par un échec, incapable qu’elle est de retrouver l’essence de l’original, et parce qu’il est impossible de remonter le temps : la culture a changé, l’époque et les procédés de fabrication également. A ne pas confondre avec le remake, terme bien compris de la plupart des gens, soit la ré-interprétation d’une oeuvre pré-existante.

Le « reboot » ou « ré-initialisation » ou « redémarrage » , terme inspiré de l’informatique des années 90, remet les compteurs à zéro pour modifier tel élément qui pourrait entraver le développement d’une suite et surtout pour transmettre les rôles à des acteurs plus jeunes, et perpétuer ce qu’on appelle avec emphase une saga. Suite(s) qu’on nomme également dans le langage américano-industriel, un ou une « sequel », et qui, comme le reboot, ne garantit en rien la qualité de l’oeuvre. Les exemples sont nombreux de l’autre côté de l’Atlantique, où, comme ici, les spectateurs attendent toujours un de ces reboots avec un mélange d’excitation et d’inquiétude. Mais surtout d’inquiétude. Le cinéma d’auteur, comme la Joconde de Léo ou la Gala de Dali, ne sont pas encore soumis à ce régime bien que maintes fois réinterprétés. On dirait alors qu’elles sont remixées, car tout est remix.

Post Your Thoughts