Malveillance : suspens à l’ancienne

Jaume Balagueró, auteur du fameux [Rec], raconte que le mal est plus terrifiant lorsqu’il se présente sous un visage bienveillant et quotidien. Avec Malveillance, l’espagnol a offert au public un des derniers thrillers à la Hitchcock des années 2010.