La télé en relief tombe à plat

Téléviseur relief LG 2016

Après Samsung, Philips a décidé d’arrêter de fabriquer des téléviseurs 3D (relief). L’échec était pourtant prévisible, gros comme le nez au milieu de la figure : les lunettes. Repoussé à des niches (films à grand spectacle coûteux, applications médicales, gaming, le relief ne s’est pas imposé dans le salon. Notamment à cause de son prix. Et des lunettes. Alors chacun y va de sa fuite en avant, l’incurvé, l’ambilight, mais tous se tournent déjà vers la 4K. On atteint bientôt les limites du meuble qui était devenu une icône. Et pourtant nous en avons rencontré des acteurs français du cinéma en relief, dans les salons comme qui ne jurait que par une date : l’avant et l’après Avatar (James Cameron, 2009). Ce qui nous permet en bon français de répéter qu’on vous l’avait dit déjà longtemps avant : ça ne marchera jamais. Et encore on ne vous a pas parlé de la VR. (via Les Numériques)

Post Your Thoughts

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.