La Tour 2 contrôle infernale : dumb & dumb

La tour Moustachious

Le duo Eric et Ramzy est revenu d’entre les morts pour nous servir une comédie qui n’existe que grâce à ses personnages secondaires. Merci Philippe Katerine.

Depuis 25 ans on entre dans les comédies françaises à reculons. On en sort souvent avec un sentiment de honte. Pour les artistes. Avec le duo Eric et Ramzy, on est prévenu et on sait qu’il nous sera au moins épargné les blagues scatologiques ou salaces, les deux mamelles du comique français (merci à toi Judd Apatow). Il y a quelque chose chez Ramzy Bedia et Eric Judor qui les distingue définitivement d’un Frank Dubosc ou d’un Dany Boon. Et ce qui les distingue, ce sont les personnages secondaires.

Il y a un clown de trop dans le duo qui joue la même partition déjà lourdement interprétée dans La Tour Montparnasse infernale en 2001… Alors que l’occasion de s’écrire deux héros vraiment drôles et moyennement intelligents se présente, un artifice idiot du scénario les rend idiots à nouveau. Pendant ce temps, le film se déroule sans eux. On se régale du jeu de ces acteurs « secondaires » qui pourtant endossent tout le film et l’absurdité de leurs textes avec un immense brio. N’ayons pas peur de nous livrer au name dropping : Philippe Katerine (hilarant), Marina Foïs (hilarante), Serge Riaboukine (hilarant) ou encore Grégoire Oestermann (hilarant) et Lionel Beyeke (hilarant). Quant à Eric et Ramzy, ils donnent le triste et anxiogène spectacle de deux retardés mentaux de 40 ans, plus adaptés aux mondes de Quentin Dupieux qu’à ceux de la comédie purement française, c’est à dire de souche ch’ti ou marseillaise – un truc normal dans le genre. Prochain monticule à l’horizon : Pattaya de Frank Gastambide.

La Tour 2 Contrôle Infernale. Réalisation : Eric Judor. Scénario : Eric Judor, Ramzy Bedia, Nicolas Orzeckowski. Interprétation : Eric Judor, Ramzy Bedia, Marina Foïs. Photographie : Vincent Muller. Musique : David Sztanke. France/Belgique, 2016. Sortie française : 24 janvier 2016.

Post Your Thoughts

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.